Déménagement : Le Dr Cédric Kron vous accueille désormais dans son nouvel espace de consultation situé au 57 avenue de Villiers Paris 17e.

Lipostructure des seins

Augmentation mammaire par lipostructure des seins

Une lipostructure (ou lipofilling) des seins est une intervention de chirurgie esthétique qui consiste à effectuer une injection de cellules graisseuses du propre corps de la patiente pour combler ou augmenter un manque de galbe des seins (hypotrophie mammaire). Cette technique de chirurgie esthétique des seins permet d’obtenir un résultat durable et naturel avec des cicatrices quasiment invisibles.

> Consulter le site du Dr Kron dédié à l'augmentation mammaire et la chirurgie des seins à Paris

Fiche SOFCPRE

1. L’objectif d’une lipostructure des seins

Une lipostructure des seins est indiquée chez les femmes qui présentent une hypotrophie mammaire : leurs seins sont insuffisamment développés par rapport à leur morphologie. Cette technique de chirurgie esthétique permet de corriger un  défaut de galbe des seins qui peut exister depuis la puberté ou bien avoir été causé par une perte de poids importante, une grossesse... L’objectif de l’intervention est d’obtenir une silhouette mammaire harmonieuse, proportionnée au corps de la patiente et correspondant à son désir. 

Cette technique peut compléter une augmentation mammaire par implants, aussi bien pour raison esthétiques que pour une reconstruction après cancer du sein.

Une augmentation mammaire employant la technique de lipostructure présente trois avantages :

  • Le résultat est durable et naturel car provoqué par les propres cellules de la patiente
  • Les cicatrices impliquées par l’intervention sont presque invisibles (2 mm sous le sein ou sur le côté du sein)
  • Elle permet dans une certaine mesure de corriger une ptôse mammaire modérée (affaissement des seins) associée à une hypotrophie. 

En cas de ptôse mammaire importante, une chirurgie de rajeunissement mammaire impliquant une technique différente est généralement indiquée de façon isolée ou en association.  

Une lipostructure est également indiquée dans les cas de reconstructions mammaires après mastectomie totale. Cette technique permet de reconstruire le volume du sein et d’améliorer la qualité des tissus. Dans la mesure où une récidive est toujours possible, le chirurgien doit toujours réaliser un examen clinique pré-opératoire (examen du tissu cellulaire, échographie de la paroi thoracique, voir une biopsie en cas de doute).

Dans le cas d’une reconstruction mammaire partielle après tuméroctomie et compte tenu du risque de récidive, une reconstruction du sein par lipostructure ne peut être réalisée qu’après au moins 3 ans de surveillance clinique et radiologique.

La SOFCPRE réunie en Congrès National le mercredi 24 novembre 2011 a abordé le problème des transferts de graisse au niveau du sein. La technique de transfert graisseux au niveau du sein, est actuellement une technique reconnue d’une grande efficacité. Pour être pratiquée de façon conforme aux données avérées de la science, elle doit être réalisée en milieu chirurgical, par un chirurgien plasticien ou par un chirurgien formé spécifiquement pour cette technique. La pratique de cette technique en dehors du cadre chirurgical précédemment défini est considérée comme dangereuse pour les patientes.

2. Le principe d’une lipostructure

Une lipostructure est une technique de réinjection de cellules graisseuses autologues, c’est-à-dire qu’elle utilise les propres cellules graisseuses de la patiente.

Le chirurgien commence par procéder à un repérage des zones de prélèvement de la graisse ainsi que les sites de réinjections.

Ensuite, un prélèvement des tissus graisseux est effectué par une micro-incision à l’aide d’une fine canule d’aspiration ou lors d’une lipoaspiration classique combinée. Les cellules graisseuses sont prélevées sur une région du corps discrète où il existe une réserve, voire un excès de cellules graisseuses (généralement, au niveau de l’abdomen, des hanches, des genoux, de la face interne des cuisses ou de la « culotte de cheval »).

La graisse prélevée fait alors l’objet d’une centrifugation stérile de quelques minutes de façon à séparer les cellules qui seront greffées (cellules graisseuses intactes) des éléments qui ne doivent pas être greffés (cellules graisseuses détruites par le prélèvement, cellules non graisseuses telles que les cellules sanguines).

La réinjection de la graisse est effectuée à l’aide de micro-canules permettant des incisions de l’ordre d’1-2 mm.

Les injections sont effectuées dans différents plans et selon des directions multiples de façon à augmenter la surface de contact entre les cellules greffées et les tissus receveurs (nourrisseurs), permettant une « bonne prise » de la greffe.

La durée de l’intervention peut varier en fonction de la quantité de graisse à injecter et du nombre de zones traitées. Elle varie généralement de 30 minutes à deux heures.

3. Suites opératoires d'une lipostructure

En fonction des patients et de l’intervention pratiquée, une anesthésie locale simple ou une anesthésie générale peuvent être envisagées.

L’intervention se pratique généralement en ambulatoire (sans nuit à l'hôpital).

Les douleurs postopératoires sont très modérées dans la majorité des cas.

Il est normal qu’un œdème apparaisse dans les 48 heures suivant l’opération. Celui-ci se résorbera complètement dans les 5 à 15 jours suivant l’intervention.

Des ecchymoses apparaissent au niveau des zones de prélèvement et de réinjection graisseuses. Ces « bleus » disparaissent dans un délai de 5 à 21 jours. Il s’agit d’une intervention moins lourde qu’une augmentation mammaire par implant : il est possible de reprendre une activité normale 2 à 4 jours après l’intervention. 

4. Résultat d'une lipostructure des seins

Le résultat d’une lipostructure des seins peut être apprécié une fois l’œdème et les ecchymoses résorbés. Dans le cas d’une lipostructure des seins, l’œdème se résorbe aux alentours de 3 semaines. Le résultat peut être considéré comme définitif après 3 à 6 mois.

Une lipostructure permet un résultat durable à la différence de la technique de médecine esthétique d’augmentation mammaire par Macrolane qui n’est plus pratiquée par le Dr Cédric Kron. Il s’agit en effet d’une véritable auto-greffe des propres cellules du patient : les cellules graisseuses greffées restent vivantes aussi longtemps que les tissus au sein desquels elles ont été greffées. Il peut y avoir une perte de 10 à 30% de la quantité de graisse réinjectée. Le chirurgien prend en compte ce phénomène pour évaluer la quantité de cellules à greffer. Dans certains cas, il est possible que plusieurs lipostructures soient nécessaires pour obtenir le galbe souhaité.

Par rapport à une augmentation mammaire par prothèse, une lipostructure des seins entraine très peu de risques de cicatrices visibles en raison de la finesse des canules utilisées pour le prélèvement et la greffe des cellules adipeuses. 

Le résultat est également naturel dans la mesure où la graisse réinjectée correspond aux tissus normaux du corps et du sein qui en est composé en partie et que la technique permet d’effectuer une véritable « sculpture » du galbe du sein. 

Fumer augmente le risque de complications chirurgicales de toute chirurgie. Arrêter de fumer 6-8 semaines avant l'intervention élimine ce risque supplémentaire. Si vous fumez, parlez-en à votre médecin, votre chirurgien et votre anesthésiste ou appelez la ligne Tabac-Info-Service au 3989 pour vous aider à réduire les risques et mettre toutes les chances de votre côté.

5. Avant-après : augmentation mammaire par lipostructure

 

> Consulter la galerie avant-après dédié à la lipostructure du sein

Avant-après une lipostructure des seins

Avant-après une lipostructure des seins

Renseignements

Pour toute demande de renseignements, n'hésitez pas à nous laisser vos coordonnées.

Autres interventions :

Lifting du visage sans cicatrices grace au lifting LVPA

Lifting du visage LVPA

Le lifting du visage LVPA (Lifting vertical profond antérieur) permet de corriger naturellement et durablement les relâchements du visage.

Amincissement du corps avec la cryolipolyse par coolsculpting

Cryolipolyse avec Coolsculpting

La cryolipolyse est un traitement amincissant qui permet de supprimer efficacement les graisses tenaces.

Implants earFold

Les implants earFold corrigent efficacement et définitivement les oreilles décollées lors d'une intervention sans chirurgie en bloc opératoire.

Rhinoplastie, une chirurgie esthétique du nez

Rhinoplastie

Une rhinoplastie est une chirurgie esthétique du nez qui permet d'obtenir un visage plus équilibré tout en conservant son aspect naturel.

Augmentation mammaire par prothèses

Prothèses mammaires

Une augmentation mammaire par prothèses ou implants doit embellir la forme et la taille d'une poitrine tout en proposant un résultat naturel.

Peeling biorevitalisant avec le PRX T33

Peeling biorevitalisant

Le PRX-T33 est une technique de peeling innovante qui permet de renforcer l'éclat de la peau et de supprimer les imperfections cutanées