Déménagement : Le Dr Cédric Kron vous accueille désormais dans son nouvel espace de consultation situé au 57 avenue de Villiers Paris 17e.

Chirurgie des tumeurs cutanées

Chirurgie des tumeurs cutanées – exérèse des tissus mous

Les tumeurs (ou lésions) cutanées sont des taches ou des excroissances de la peau qui peuvent prendre des formes, des tailles et des couleurs très différentes en fonction des cas. Il existe un grand nombre de types de tumeurs, du simple grain de beauté (naevi) à la tumeur rare et difficile à diagnostiquer, pouvant être présentes sur le corps depuis la naissance ou apparaître au fil du temps. Elles sont souvent diagnostiquées par votre médecin traitant ou votre dermatologue qui vous renvoient vers un chirurgien plasticien pour les retirer (exérèse chirurgicale).  

Fiche SOFCPRE

1 - Tumeurs bénignes et tumeurs malignes

La catégorie des « tissus mous » regroupe l’ensemble des tissus du corps autres que les os et les organes : muscles, graisse, tissus fibreux, vaisseaux sanguins. Des tumeurs peuvent se développer sur ses tissus et doivent être traitées par une exérèse chirurgicale.

On peut distinguer trois types de tumeurs :

Les tumeurs bénignes (sans gravité) :

Elles peuvent faire l’objet d’une exérèse lorsqu’elles sont susceptibles d’évoluer vers la malignité (l’exérèse est alors pratiquée à titre préventif). Des lésions bénignes peuvent également faire l’objet d’une exérèse si elles sont gênantes (causant des frottements et des irritations du fait de leur localisation) ou parce qu’elles sont inesthétiques.

Il existe plusieurs formes de tumeurs bénignes fréquentes :

  • Les naevi (ou grains de beauté) sont des tumeurs bénignes pigmentées d’origine mélanocytaire qui se développent à partir de la couche basale de l’épiderme. Sous l’effet de plusieurs facteurs (exposition solaire répétée, facteurs génétiques, irritations mécaniques), les naevi sont susceptibles de se cancériser sous la forme de mélanomes.
  • Les kystes sont des glandes dont les sécrétions s’accumulent dans une poche.
  • Les lipomes sont des tumeurs graisseuses très fréquentes. Malgré leur insensibilité, ils sont parfois perçus comme gênants en raison de leur situation ou de leur volume.
  • Les carcinomes basocellulaires sont des lésions fréquentes qui représentent environ 60 % des cancers cutanés. Bien qu’ils ne donnent jamais lieu à des métastases, il est important de ne pas laisser évoluer ce type de lésions pour éviter l’ulcération.

Les tumeurs douteuses :

Lors d’un examen visuel, il n’est pas toujours possible de diagnostiquer la nature bénigne ou maligne d’une lésion. Dans ce cas, elles sont soumises à un examen au microscope après ablation chirurgicale pour confirmer le diagnostic. Les tumeurs bénignes décrites ci-dessus peuvent être considérées comme « douteuses » dès lors que leur aspect est inhabituel.

Toute tumeur ou lésion cutanée douteuse doit faire l’objet d’une consultation avec un médecin en mesure d’en faire un examen histologique (examen des tissus). Seul un médecin peut diagnostiquer si une tumeur est bénigne ou maligne et vous conseiller sur les traitements adéquats. Si vous constatez une grosseur ou lésion, il est important de consulter rapidement un médecin dans la mesure où le pronostic dépend de la précocité du diagnostic et du traitement.

Les tumeurs malignes :

Ces tumeurs correspondent aux cancers de la peau et doivent être retirées chirurgicalement par exérèse dans la majorité des cas. L’exérèse sera pratiquée avec une « marge de sécurité » autour de la tumeur pour limiter les risques de récidive. Il peut s’agir d’épithéliomas, de mélanomes ou de sarcomes.

Les sarcomes des tissus mous sont des types de cancer dont le diagnostic est rendu difficile par leur grande variété et leur rareté. A la différence des sarcomes, les tumeurs bénignes sont généralement superficielles et de petites tailles (inférieure à 5 cm). Un sarcome peut être diagnostiqué par l’apparition d’une masse qui se développe sur un tissu mou, plus souvent au niveau des membres qu’au niveau du tronc, du cou ou de la tête.

2 - Le principe d’une exérèse de la tumeur

Une exérèse est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer un élément nuisible à l’organisme (tumeur, organe ou corps étranger).

Dans le cas des tumeurs bénignes, une exérèse chirurgicale permet de retirer des lésions cutanées pour des raisons esthétiques ou en raison d’une gêne fonctionnelle. Lorsque l’exérèse est réalisée pour des raisons strictement esthétiques, il est important de discuter avec le chirurgien de l’éventuelle rançon cicatricielle de l’intervention.

L’ablation d’une tumeur, même bénigne, demande une très grande précision dans la mesure où l’exérèse doit être réalisée avec une marge suffisante autour de la tumeur pour éviter tout risque de récidive. La marge suffisante autour de la tumeur varie en fonction de la lésion traitée, d’où l’importance du diagnostique préopératoire. 

Dans le cas des exérèses simples, les interventions se terminent par la pose de points de sutures. Dans le cas des lésions qui nécessitent une exérèse plus profonde, une réparation de la perte de substance est nécessaire (techniques des lambeaux, greffe épidermique). 

L’intervention dure entre 20 minutes et deux heures suivant le type de lésion cutanée traité.

L’intervention se déroule généralement sous anesthésie locale et en ambulatoire.

À la suite de l’intervention, un morceau de peau prélevé est envoyé dans un laboratoire pour y subir un examen de façon à confirmer que l’exérèse est suffisante et que les marges de résection sont bien situées en tissu sain.

3 - Suites opératoires de l'exérèse des tumeurs cutanées

Les suites opératoires d’une exérèse de tumeur cutanée bénigne sont généralement simples même s’il faut être vigilant en cas de manifestations inhabituelles (gonflement avec rougeur, sensibilité anormale, début d’écoulement purulent).

Une analyse histologique postopératoire permet de confirmer que l’exérèse est complète et bénigne.

Un suivi médical strict est nécessaire pour contrôler la cicatrisation et les récidives éventuelles.  Le développement de tumeurs cutanées à une autre localisation peut se rencontrer, notamment dans les cas de carcinomes basocellulaires. La surveillance cutanée effectuée par le médecin référent ou un dermatologue permet de dépister les formes débutantes de tumeurs.

Des démangeaisons sont assez fréquentes pendant les premiers jours de la phase de cicatrisation.

Tant que la cicatrice est encore foncée, il faut éviter toute exposition prolongée au soleil ou utiliser une protection « écran total ».

Un délai de plusieurs mois (voire d’un an ou deux) est nécessaire pour apprécier l’aspect définitif de la cicatrice.

Une exérèse est une intervention chirurgicale qui présente les risques inhérents à l’anesthésie ainsi qu’au geste chirurgical.

Fumer augmente le risque de complications chirurgicales de toute chirurgie. Arrêter de fumer 6-8 semaines avant l'intervention élimine ce risque supplémentaire. Si vous fumez, parlez-en à votre médecin, votre chirurgien et votre anesthésiste ou appelez la ligne Tabac-Info-Service au 3989 pour vous aider à réduire les risques et mettre toutes les chances de votre côté.

Renseignements

Pour toute demande de renseignements, n'hésitez pas à nous laisser vos coordonnées.

Autres interventions :

Lifting du visage sans cicatrices grace au lifting LVPA

Lifting du visage LVPA

Le lifting du visage LVPA (Lifting vertical profond antérieur) permet de corriger naturellement et durablement les relâchements du visage.

Amincissement du corps avec la cryolipolyse par coolsculpting

Cryolipolyse avec Coolsculpting

La cryolipolyse est un traitement amincissant qui permet de supprimer efficacement les graisses tenaces.

Implants earFold

Les implants earFold corrigent efficacement et définitivement les oreilles décollées lors d'une intervention sans chirurgie en bloc opératoire.

Rhinoplastie, une chirurgie esthétique du nez

Rhinoplastie

Une rhinoplastie est une chirurgie esthétique du nez qui permet d'obtenir un visage plus équilibré tout en conservant son aspect naturel.

Augmentation mammaire par prothèses

Prothèses mammaires

Une augmentation mammaire par prothèses ou implants doit embellir la forme et la taille d'une poitrine tout en proposant un résultat naturel.

Peeling biorevitalisant avec le PRX T33

Peeling biorevitalisant

Le PRX-T33 est une technique de peeling innovante qui permet de renforcer l'éclat de la peau et de supprimer les imperfections cutanées