Otoplastie : Chirurgie des oreilles décollées

Otoplastie : Chirurgie des oreilles décollées à Paris

Celles que l’on appelle les « oreilles décollées » sont issues de malformations associées de l’oreille. Une otoplastie ou chirurgie des oreilles décollées permet de corriger les anomalies du cartilage, de façon à retrouver un visage harmonieux.

 

Depuis septembre 2016, le Dr Kron pratique la pose d’implants earFold. Il s’agit d’une technique très peu invasive de correction des oreilles décollées qui proposent un résultat durable et immédiat avec des suites beaucoup moins importantes qu’avec les techniques chirurgicales classiques.
 

Fiche SOFCPRE

Leaflet

1. Oreilles « normales » et oreilles « décollées »

Des oreilles sont considérées comme normales lorsque leur largeur représente entre 50 et 60 % de leur longueur avec une moyenne de 3 à 4.5 cm de largeur pour une longueur de 5,5 à 7 cm. Vue de face, l’oreille s’étend du sourcil à la partie inférieure du nez. L’angle entre l’oreille et le crâne est en moyenne de 25° chez l’homme et de 21° chez la femme. 

On peut considérer que des oreilles sont « décollées » lorsque l’angle qu’elles forment avec le crâne est supérieur à la moyenne et/ou lorsque la conque n’est pas parallèle au crâne. Les oreilles sont alors trop apparentes quand elles sont vues de face. 

Les oreilles décollées sont généralement caractérisées par trois malformations associées :

  • Un angle rétro-auriculaire trop important entre l’oreille et le crâne,
  • Une projection excessive de l’oreille liée à une hypertrophie du cartilage (conque),
  • Une absence de relief entrainée par une malformation du cartilage qui n’est pas assez replié sur lui-même (l’anthélix).

2. Le principe d’une otoplastie

Le principe de l’intervention d'otoplastie consiste à corriger les malformations du cartilage auriculaire responsables de l’aspect « décollé » de l’oreille :

  • Replier la partie du cartilage que ne l’est pas assez,
  • Enfouir la partie du cartilage qui est trop extériorisée,
  • Réduire la partie de cartilage trop importante

L’excision seule de la peau postérieure de l’oreille ne permet pas d’obtenir le résultat souhaité en raison de l’élasticité des tissus.

Un bilan biologique est souvent réalisé au préalable de l’opération.

Un enfant peut se faire opérer dès lors qu’il prend conscience de cette malformation. S’il n’est pas en mesure de comprendre l’intérêt de l’intervention, il n’en retiendra que les désagréments.

Cette intervention est généralement pratiquée à l’entrée en école primaire, l’entrée au collège ou à l’adolescence.

À qui s’adresse ce type d’intervention ?

Elle est accessible à toute personne, enfant ou adulte présentant des oreilles décollées. Les oreilles ont atteint 85 % de leur taille adulte à l’âge de 3 ans.

Il existe trois pics d’âge auxquels on réalise ce type d’intervention :

  • Entre 4 et 6 ans, car c’est à l’entrée en primaire que l’enfant prend conscience de la gène et subit les moqueries éventuelles. Avant cet âge, tant qu’il n’a pas conscience du défaut, il ne sert à rien de l’opérer, il ne retiendra que les désagréments de l’intervention sans en comprendre l'intérêt.
  • Si aucune gêne n’a été ressentie durant l’enfance, celle-ci peut apparaître avec l’adolescence.
  • Enfin, à l’âge adulte.

3. Suites opératoires : chirurgie des oreilles décollées

L’intervention s’effectue sous une anesthésie locale permettant de limiter le saignement peropératoire ainsi que la douleur postopératoire. Une anesthésie générale (souvent au masque laryngé) peut être envisagée et associée pour des raisons de confort (notamment lorsque le patient est un enfant).

L’hospitalisation se fait généralement en ambulatoire  sur une demi-journée ou une journée. 

Un bandage doit être maintenu la première nuit qui suit l’opération. Le lendemain, il est remplacé par un bandeau (du type d’un bandeau de tennis) qui doit être maintenu nuit et jour pendant une dizaine de jours puis uniquement la nuit pour un vingtaine de jours supplémentaire.

Les fils utilisés sont retirés au bout de 8 à 10 jours s’ils ne se résorbent pas spontanément.

La première nuit est un peu douloureuse du fait de l’œdème post-opératoire. La douleur diminue rapidement les jours suivants.

La cicatrice induite par l’opération est quasi-invisible dans la mesure où celle-ci est placée derrière l’oreille (dans le creux). 

Une otoplastie présente les risques inhérents à toute intervention chirurgicale (voir : les risques en chirurgie) mais de façon modérée.

Fumer augmente le risque de complications chirurgicales de toute chirurgie. Arrêter de fumer 6-8 semaines avant l'intervention élimine ce risque supplémentaire. Si vous fumez, parlez-en à votre médecin, votre chirurgien et votre anesthésiste ou appelez la ligne Tabac-Info-Service au 3989 pour vous aider à réduire les risques et mettre toutes les chances de votre côté.

 

Une alternative à l'otoplastie : les implants earFold :

Pour éviter les désagréments inhérents à une opération de chirurgie plastique, la pose d’implants earFold apparait comme une intervention indiquée. Comme une otoplastie, les implants earFold corrigent le décollement des oreilles d'une manière efficace et définitive. Il s’agit d’une intervention beaucoup moins invasive qui n’est pas réalisée en bloc opératoire et qui n’implique pas le port de bandeaux de contention après l’intervention.

> En savoir plus sur la correction des oreilles décollées sans chirurgie en bloc opératoire
 

4. Prise en charge et remboursement d'une otoplastie

Dans la mesure où les oreilles décollées sont considérées comme une malformation congénitale, une otoplastie peut être prise en charge par l'Assurance maladie dans les cas suivants :

  • chez l’enfant
  • chez l’adulte en cas de retentissement social important. Les autres cas d’adulte sont considérés comme des demandes esthétiques et donc non pris en charge. 

Les éventuels compléments d’honoraires sont à la charge du patient ou de son éventuelle mutuelle pour tout ou partie.

Un devis esthétique ou un avis de complément d’honoraires est remis au patient à l’issue de la consultation pré-opératoire lui permettant de se renseigner sur son éventuelle prise en charge par la sécurité sociale et sa mutuelle.

> Consulter les conditions de prise en charge d'une otoplastie par la sécurité sociale

Renseignements

Pour toute demande de renseignements, n'hésitez pas à nous laisser vos coordonnées.

Autres interventions :

Lifting du visage sans cicatrices grace au lifting LVPA

Lifting du visage LVPA

Le lifting du visage LVPA (Lifting vertical profond antérieur) permet de corriger naturellement et durablement les relâchements du visage.

Amincissement du corps avec la cryolipolyse par coolsculpting

Cryolipolyse avec Coolsculpting

La cryolipolyse est un traitement amincissant qui permet de supprimer efficacement les graisses tenaces.

Implants earFold

Les implants earFold corrigent efficacement et définitivement les oreilles décollées lors d'une intervention sans chirurgie en bloc opératoire.

Rhinoplastie, une chirurgie esthétique du nez

Rhinoplastie

Une rhinoplastie est une chirurgie esthétique du nez qui permet d'obtenir un visage plus équilibré tout en conservant son aspect naturel.

Augmentation mammaire par prothèses

Prothèses mammaires

Une augmentation mammaire par prothèses ou implants doit embellir la forme et la taille d'une poitrine tout en proposant un résultat naturel.

Peeling biorevitalisant avec le PRX T33

Peeling biorevitalisant

Le PRX-T33 est une technique de peeling innovante qui permet de renforcer l'éclat de la peau et de supprimer les imperfections cutanées