Traitements esthétiques > Nez > Septoplastie : déviation de la cloison nasale

Septoplastie : déviation de la cloison nasale

Une septoplastie est une chirurgie réparatrice du nez dont l’objectif est de corriger une déviation de la cloison nasale.

Cette intervention s’adresse aux hommes et aux femmes qui souffrent des conséquences d’une déviation de la cloison nasale.

1. Principe d'une septoplastie

Une déviation de la cloison nasale peut impliquer des problèmes d’ordre médical et/ou esthétique :

  • Une déviation de la cloison nasale entraîne une obstruction nasale chronique,  une gène respiratoire, des ronflements, voire des infections des sinus et de l’oreille et parfois des migraines. Cette gêne respiratoire peut être à l’origine d’un sommeil de mauvaise qualité et d’un sentiment de fatigue.
  • Une déviation de la cloison nasale peut également provoquer une déformation inesthétique de la forme du nez (le nez est partiellement dévié sur un côté).

La septoplastie est une chirurgie fonctionnelle qui peut faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale. Si un geste esthétique doit être effectué en plus (par exemple : résection de bosse), celui-ci ne sera pas couvert par la CPAM.

Le principe de l’intervention consiste à remodeler ou enlever partiellement les parties déformées de la cloison nasale responsables de l’obstruction.

Deux types d’incisions peuvent être pratiqués en fonction de l’anatomie initiale du patient : une incision endonasale (cicatrice dissimulée à l’intérieur du nez) ou une incision à la base du nez pour les déviations plus complexes (incision par voie externe).

Une fois la cloison nasale libérée de ses attaches muqueuses et cutanées, le chirurgien procède à l’ablation partielle et au remodelage des parties déformées de la cloison.

L’intervention se termine par une suture puis par la mise en place d’attelles de chaque côté de la cloison dans certains cas et de deux mèches pour limiter le saignement et l’œdème postopératoires.

En cas de nez fortement dévié, une septoplastie pourra être associée à une rhinoplastie chirurgicale : on parle alors de rhinoseptoplastie.

Une septoplastie dure entre 30 minutes et 1 heure 30.

L’intervention se déroule généralement sous anesthésie générale et en ambulatoire.

2. Suites opératoires

Les suites opératoires d’une septoplastie sont généralement simples. Il s’agit d’une intervention peu douloureuse. La gêne postopératoire est principalement liée au port du pansement nasal et aux mèches. Le pansement nasal est conservé pendant une semaine environ tandis que les mèches sont enlevées le soir ou le lendemain de l’intervention.

Fumer augmente le risque de complications chirurgicales de toute chirurgie. Arrêter de fumer 6-8 semaines avant l'intervention élimine ce risque supplémentaire. Si vous fumez, parlez-en à votre médecin, votre chirurgien et votre anesthésiste ou appelez la ligne Tabac-Info-Service au 3989 pour vous aider à réduire les risques et mettre toutes les chances de votre côté.

Un inconfort de courte durée peut survenir mais celui-ci pourra être limité par un traitement médicamenteux adapté visant, essentiellement, à réduire la réaction œdémateuse.

Pendant les premières semaines qui suivent l’intervention, des ecchymoses se manifestent et le nez reste gonflé, pouvant provoquer une certaine gêne respiratoire. La durée de ce phénomène varie considérablement en fonction des patients. Dans le cas d’un abord externe, le nez sera gonflé pendant 15 jours avant de retrouver sa forme initiale. Pour la plupart des patients, le nez retrouve une apparence tout à fait satisfaisante dix jours après l’intervention.

Le résultat respiratoire pourra s’apprécier à partir de la 3ème semaine post-opératoire.

Une vie normale peut reprendre dans les jours qui suivent l’intervention. Pendant le premier mois, les activités sportives doivent être réduites. Ensuite, une activité sportive normale peut reprendre bien qu'il soit recommandé d'éviter les sports qui comportent des risques de chocs sur le nez (comme pour toute personne car le nez est fragile chez tous les humains). 

L'exposition au soleil est possible dès que les ecchymoses ont disparu.

 

Renseignements

Si vous souhaitez prendre RDV ou si vous souhaitez avoir des renseignements complémentaires sur cette intervention, n'hésitez pas à nous laisser vos coordonnées.