Déménagement : Le Dr Cédric Kron vous accueille désormais dans son nouvel espace de consultation situé au 57 avenue de Villiers Paris 17e.

Actualités

Skinscope LED de SkinCeuticals : un outil diagnostic du vieillissement du visage

Skinscope LED du laboratoire Skinceuticals : un outil de diagnostic du visage

Le cabinet du Dr Kron est désormais équipé de l'outil de diagnostique du photovieillissement du visage Skinscope LED proposé par le laboratoire SkinCeuticals.

Lire la suite

Le nouveau cabinet en images

Depuis le 31 juillet 2017, le Dr Kron et son équipe vous accueillent dans un nouvel espace de 250m2 dédié à la prise en charge globale du visage, du corps et la peau. La nouvelle adresse est le 57 avenue de Villiers, Paris 17e.

Lire la suite

Quelle technique, cryolipolyse ou lipoaspiration est la plus appropriée pour vous ?

Quelle technique, cryolipolyse ou lipoaspiration est la plus appropriée pour vous ?

Le Docteur Kron est tout à fait d’accord avec les 2 médecins répondant à la question "Pour ou contre la cryolipolyse ?" dans le magazine "Votre Beauté".

> Consulter l'article "Silhouette : Pour ou contre la cryolipolyse ?"

Lire la suite

Supprimer définitivement les amas graisseux au niveau du cou et du menton avec CoolMini

Supprimer définitivement les amas graisseux au niveau du cou et du menton avec CoolMini

Le Dr Kron est désormais équipé de « CoolMini », une pièce à main destinée au dispositif de cryolipolyse Coolsculpting du laboratoire Zeltiq.

Avec CoolMini, il est possible d’utiliser la technique de suppression définitive des graisses sur des petites zones du corps. La taille, la forme et la courbe de CoolMini sont particulièrement appropriées au traitement de zones comme le cou et le menton.

Lire la suite

Informations relatives au risque de LAGC chez les patientes porteuses de prothèses mammaires

Profondément soucieux de la santé de leurs patientes, les chirurgiens plasticiens français se préoccupent depuis janvier 2011 du problème du lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) à la suite de l’information qui avait été diffusée par la Food and Drug Administration américaine (FDA).

Les chirurgiens plasticiens français travaillent en effet en étroite collaboration avec leurs instances de tutelle (DGS, ANSM, InCA) et avec les sociétés scientifiques internationales (ASAPS).

Si le sujet est préoccupant, il faut toutefois garder le sens de la mesure et ne pas inquiéter inutilement la population. La fréquence du LAGC est si faible que le risque est encore très difficile à quantifier. Pour la même raison, il n’est pas possible d’identifier précisément les facteurs de risque associés à cette pathologie. En particulier, l’importance de la texturation de surface des implants, et le terrain génétique, dont les rôles possibles ont été incriminés, nécessitent encore des études complémentaires.

Il faut rappeler que les implants mammaires préremplis de gel de silicone sont utilisés depuis 1962 dans le monde. Accusés d’augmenter la fréquence des maladies auto-immunes, ils avaient été interdits en France du 28 janvier 1992 au 16 janvier 2001. Aucune étude épidémiologique à l’échelle mondiale n’avait pourtant permis de les incriminer. Il serait regrettable de reproduire aujourd’hui une semblable erreur sous l’emprise de l’émotion.

Tant en chirurgie reconstructrice qu’esthétique, les bénéfices apportés aux patientes par les implants mammaires sont en effet actuellement infiniment supérieurs au risque de LAGC. Ce risque est si faible qu’il ne justifie aucune explantation préventive, quel que soit le type et l’âge de l’implant. Aussi exceptionnel soit-il, ce risque fait dorénavant partie de l’information systématique des personnes candidates à une implantation mammaire, et tous les chirurgiens plasticiens français en connaissent la procédure de dépistage.

Ils profitent de cette occasion pour rappeler que toutes les femmes porteuses d’implants mammaires doivent être systématiquement et réguliérement surveillées. En l’absence d’anomalies cliniques ou radiologiques, il est toutefois inutile de modifier la fréquence et les modalités d’une surveillance annuelle.

 

Directoire Professionnel des Plasticiens, 17 mars 2015
www.plasticiens.fr

 

>> Télécharger le communiqué

>> Télécharger la fiche d'information

Lire la suite

Information concernant les attentats du 13 novembre 2015

Le Dr Rachel Pessis et le Dr Cedric Kron, Chirurgiens spécialistes en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique vous informent :  

Dans le cadre du dispositif mis en place par les autorités pour venir en aide aux victimes et à leurs proches, la Direction générale de la santé souhaite vous rappeler les numéros de téléphone disponibles qui pourront vous être utile.

Lire la suite

Keybody, un centre dédié à la prise en charge globale du remodelage du corps par Cryolipolyse Coolsculpting et X-Body

Keybody, un centre dédié à la prise en charge globale du remodelage du corps par Cryolipolyse Coolsculpting et X-Body

S’appuyant sur son expertise de chirurgien et de médecin esthétique et bénéficiant des acquis de la recherche scientifique, le Dr Cédric Kron a crée Keybody, un espace dédié à la prise en charge « globale » et « sur-mesure » de l’architecture du corps et du remodelage de la silhouette.

Lire la suite

XBody rejoint le centre de prise en charge globale de l’architecture du corps du Dr Kron

XBody rejoint le centre de prise en charge globale de l’architecture du corps du Dr Kron
Issu de la recherche médicale et sportive, le dispositif d’électro-myo-stimulation XBody trouve désormais sa place dans le centre de prise en charge globale de l’architecture du corps crée par le Dr Cédric Kron.

La pratique de XBody est indiquée chez les femmes et les hommes qui souhaitent souhaitent sculpter leur silhouette, redessiner musculairement leur corps et réduire leur masse graisseuse.

XBody apparait comme un complément efficace à toutes les interventions de médecine et de chirurgie esthétique qui vise à supprimer la graisse comme la cryolilyse ou la lipo-aspiration.

> En savoir plus sur XBody

Lire la suite

Implant Mammaire en Polyuréthane : Limiter les risque de contracture et de rotation des prothèses mammaires

L’augmentation mammaire est une intervention de chirurgie esthétique qui a fait ses preuves et qui permet d’obtenir un résultat naturel et durable. Si les complications sont rares, le risque de contracture capsulaire est toujours présent. De façon à limiter le risque de formation d’une « coque » ou de rotation de l’implant, le Dr Kron a recours à des prothèses mammaires en polyuréthane.
 
> Lire la newsletter 
 
> Consulter la rubrique dédiée à la chirurgie esthétique des seins

Lire la suite

>PAGE(S) : 1 - 2